Les plantes utilisées

 

Elles sont d'une part,

cultivées par mes soins en agriculture biologique;

et d'autre part,

sauvages,

cueillies manuellement dans des zones protégées des Pyrénées ariègeoises,

dans le respect de l'environnement et des ressources.


    L'Achillée millefeuille :


    Achillea millefolium L. son nom vient d'Achille à qui la plante aurait soigné le talon , surnommée l' "herbe au charpentier" (une profession confrontée à des traumatismes fréquents) en raison de ses propriétés  vulnéraires (propre à la guérison des blessures). S'utilise en usage interne et externe.

Les parties utilisées : les sommités fleuries.


Elle possède des effets anti-inflammatoires , antispasmodiques (crampes digestives et douleurs prémenstruelles) , décontracturants musculaires , hémostatiques.



    L'Arnica :


    Arnica montana L. plante toxique par voie orale , à usage externe uniquement. 


Les parties utilisées : les fleurs.


Elle possède des propriétés vulnéraires (propre à la guérison des blessures) , anti-inflammatoires , antinévralgiques , décontracturant musculaire. Elle est utilisée dans tous les traumatismes induisant ecchymoses , bleus , oedèmes , foulures des articulations.



    La Bardane :


    Arctium lappa L. , plante de l'acnée et de la séborrhée.

Les parties utilisées : la racine.


    En usage interne : les racines peuvent être consommées comme le salsifis cuites en morceaux , elle est aussi utilisée en décoction ou infusion.

Elle est cholérétique (stimule la sécrétion de la bile) , dépurative (purifie l'organisme,le sang) , sudorifique (qui cause la sudation) , diurétique (augmente l'élimination urinaire) , hépatoprotectrice , anti-inflammatoire , légèrement hypoglycémiante (provoque une baisse du taux de sucre dans le sang).

    En usage externe : c'est la plante des éruptions cutanées à tendance suintante et productive type acnée , furonculose , eczéma suintant , affections pilo-sébacées.

Elle peut être utilisée dans l'hyperséborrhée du cuir chevelu.

Elle a un effet antimicrobien et anti-inflammatoire.


    Le Calendula :


    Calendula officinalis L. appelé souci des jardins. L'administration par voie orale n'est pas recommandée , on l'utilise  en application locale.

    Les parties utilisées : les capitules floraux.

    C'est sans doute la plante la plus connue et la plus utilisée en dermatologie de par ses nombreuses qualités.

    Elle a des propriétés anti-inflammatoires , antispasmodiques , anti-hémorragiques et cicatrisantes intenses. C'est de plus un antibactérien , fongicide et antiviral. Elle est aussi anti-prurigineuse (calme les démangeaisons).

Elle peut être associée dans tout type de problèmes de peau lorsque l'effet anti-inflammatoire est recherché.

Exemples d'indications : désinfection et cicatrisation de petites plaies , crevasses , gerçures , écorchures , piqûres d'insectes , coups de soleil , brûlures superficielles , érythèmes fessiers.


    La Camomille allemande ou matricaire : 


Matricaria recutita L.

    Les parties utilisées : les capitules floraux.

    En usage interne : on l'utilise en infusion , c'est la tisane du soir.

Elle a des propriétés anti-inflammatoires , antiulcéreuses , antispasmodiques , cholérétiques.

Elle est de plus hypnotique et anxiolytique.

Traditionnellement , ses indications sont : douleurs d'estomac , ballonnements , lenteur à la digestion , colites spasmodiques, règles douloureuses , difficultés à l'endormissement.

    En usage externe : elle est anti-inflammatoire , cicatrisante , anti-allergique , antimicrobienne.

On l'utilise pour des irritations cutanées , des affections buccales (en gargarisme d'infusion) et des irritations ou gènes oculaires (en bain occulaire d'infusion ou collyre).


    La Consoude :


    Symphytum officinale L. son nom signifie souder à la fois les os et les plaies , surnommée elle aussi l' "herbe au charpentier" pour les mêmes raisons que sa consoeur l'Achillée millefeuille.

    L'usage par voie orale n'est pas recommandé , elle contient une substance toxique à forte dose ou à long terme.

On lui préfère un usage externe.

    !! Ne pas appliquer sur une plaie ouverte ou infectée , ne possède pas d'effets antimicrobiens.

    Les parties utilisées : la racine.

    Elle a des propriétés cicatrisantes , régénerantes cellulaires puissantes et anti-inflammatoires.

On lui connait des effets antalgiques sur les articulations , entorses , ecchymoses.

Elle favoriserait la consolidation osseuse lors de fractures.


    Le Lierre grimpant :


    Hedera heix L.

Les parties utilisées : les feuilles.

Les fruits sont toxiques.

    En usage interne : habituellement consommé en sirop comme expectorant (favorise l'expulsion du mucus de la trachée et des bronches) , antispasmodique (toux coqueluchoïde) , antitussif , contre la toux grasse.

    En usage externe : il est antimicrobien , antifongique , antiparasitaire (voie orale également).

Il a des effets antioedémateux , vasoconstrictifs et anticellulite.


    Le Marronnier d'Inde :


Aesculus hippocastanus L.

    S'utilise en usage interne et externe.

    Les parties utilisées : l'écorce du tronc et la graine ou marron.

Par voie orale , on l'utilise sous des formes très variées (décoction de l'écorce , teinture-mère , homéopathie , différents extraits).

Le marron est anti-inflammatoire , anti-oedémateux , anti-exsudatif (combat le suintement de liquide) , il augmente le tonus veineux et protège les vaisseaux sanguins.

Il est indiqué dans des troubles de fragilité capillaire cutanée , l'insuffisance veineuse et la crise hémorroïdaire.


Le Millepertuis :


Hypericum perforatum L.  une des fleurs de la Saint-Jean , elle est considérée pour cette raison comme une plante "solaire" d'autant plus que le macérât huileux de ses fleurs après exposition au soleil produit une coloration rouge vif.

    Les parties utilisées : les sommités fleuries

    En usage interne : on l'utilise en infusion ou autres extraits en pharmacie dans le traitement des dépressions mineures.

Un dosage adapté est nécessaire pour une bonne efficacité , de plus , il présente des interactions avec d'autres médicaments , c'est pour cela qu'une prescription par un thérapeute est conseillée.

    En usage externe : il est anti-inflammatoire , antioxydant et cicatrisant.

Son huile calme les brûlures superficielles , les coups de soleil mais aussi les douleurs névralgiques et rhumatismes.

    !! Elle est photosensibilisante , ne pas s'exposer au soleil après application.


    La Pâquerette :


Bellis perennis L. 

Les parties utilisées : la plante entière fleurie.

    En usage interne : (en infusion ou teinture-mère ou en homéopathie) est préconisée pour l'hypertension , l'artériosclérose , la goutte , elle est expectorante ORL et bronchique.

    En usage externe : c'est une plante vulnéraire (propre à la guérison des blessures), cicatrisante , elle est utilisée pour les ecchymoses et traumatismes locaux au même titre que l'Arnica.

Son huile a des propriétés tonifiantes et raffermissantes , utilisée pour les soins re-galbant et raffermissant du buste.

Elle apaise et répare les tissus inflammés et abimés.


    Le Plantain :


Plantago lanceolata L.

    Les parties utilisées : les feuilles.

    Il s'utilise par voie orale (feuille fraîche , infusion , teinture-mère) et en application locale.

Il possède des propriétés anti-inflammatoires , anti-allergiques , anti-prurigineuses (calme les démangeaisons) , anti-bactériennes , hémostatiques (qui arrête l'hémorragie).

Il est intéressant dans les inflammations des voies aériennes grâce à ses effets antitussifs et mucolytiques.

Il est aussi indiqué dans les problèmes digestifs type gastrites , ulcères , colites.


La Prêle :


Equisetum arvense L.

    Les parties utilisées : les parties aériennes stériles.


    En usage interne : en infusion , elle est dépurative et diurétique.

    En poudre , elle est reminéralisante car riche en silice et autres minéraux et donc indiqués dans l'arthrose , l'ostéoporose post-ménopausique , la consolidation des fractures , les crampes , la chute des cheveux.

    En usage interne : c'est une grande réparatrice des tissus , elle est cicatrisante et efficace contre les vergetures.



    La Rose :


Rosa xcentifolia ou rosier cent-feuilles ou rosier de mai.

    Ce rosier grimpant botanique est très parfumé et utilisé en parfumerie.

Les parties utilisées : les pétales de fleurs.


Elle possède des vertus pour la beauté.

Son huile a des propriétés astringentes , régénérantes des peaux sèches et desquamées.


AVERTISSEMENT :

    Les propriétés , indications et modes d'utilisation sont tirés d'ouvrages ou sites Internet de référence en phytothérapie et aromathérapie. Ces informations sont données à titre informatif , elles ne constituent en aucun cas une information médicale , elles ne se substituent pas à une prescription médicale et n'engagent aucunement ma responsabilité.

    Pour tout usage de mes produits ou plantes dans un but thérapeutique , consultez un médecin.